Fantasy

La guerrière d’Argalone, T.3 : Un combat difficile – Frédérique Arnould

la-guerriere-d-argalone,-tome-3---un-combat-difficile-683800-250-400Editions Artalys – 3 Octobre 2015
272 pages

Résumé :
Alexia a sauvé Tomas des griffes du Grahir et s’est réfugiée à Spéro grâce à ses pouvoirs magiques. Elle y retrouve monsieur Hary, Kévin, Fallia et Léona. Mais le prince William et ses compagnons sont restés aux mains de l’ennemi. Le royaume d’Argalone est ainsi privé de son prince héritier.
Cependant, Spéro se trouve sur le territoire de Dorduine, si bien qu’Alexia et ses amis ne sont pas en sécurité. Après avoir échappé à un encerclement de l’armée noire, ils s’efforcent de regagner leur pays.
Des dangers mortels les attendent, ainsi qu’une rencontre inattendue qui va tout changer. Et c’est plus forte, mais non moins terrifiée, qu’Alexia se lance dans son dernier combat contre Grahir.

Mon avis :
Nous retrouvons Alexia quelques jours après la fin du tome précédent. Alors qu’elle a sauvé Tomas des griffes de Grahir, William, le père de ce dernier, a disparu. Accompagnée de ses acolytes, elle va devoir le retrouver, mais aussi mettre fin à cette guerre qui dure depuis de trop nombreuses années. La rébellion commence à se propager à Dorduine, et, si les pouvoirs d’Alex prennent de l’ampleur, Grahir, lui n’est pas prêt à céder. Des pertes humaines sont à prévoir, mais Alexia, même si par moments doute, sait qu’on compte sur elle !

Après une fin du tome 2 un peu frustrante, j’avais hâte de découvrir le final de cette trilogie. L’intrigue ici est de nouveau bien menée, Frédérique Arnould ne nous laisse pas de répit, si bien que la première page ouverte, les autres se suivent et s’ensuivent sans que l’on voit le temps passer ! Beaucoup d’action, de révélations mais aussi de rebondissements ponctuent cet opus qui m’a encore bien captivée. Un petit point négatif toutefois, j’aurais aimé savoir ce qu’il allait advenir de nos personnages à la fin de l’histoire qui reste ouverte, je pense, à notre imagination…

Du côté des personnages, je reste attachée à eux. Ici, nous avons une Alexia grandie, qui fait usage de sa magie, et bien qu’elle ait encore à apprendre, sa rencontre avec son aïeul lui fera reconsidérer certaines choses. Elle craque par moments, mais qui ne le ferait pas avec le poids qu’elle porte sur les épaules ?
Tomas et Maxi sont toujours en proie à l’amour qu’ils portent à Alex, et, au final, ils parviendront à se tenir côte à côte sans vouloir se sauter à la gorge car ils ont bien compris que la jeune demoiselle a fait son choix.

En conclusion : Un final haut en couleurs. Riche en actions, révélations et rebondissements aucun temps mort ne se fait sentir. J’aurais juste aimé savoir ce qu’il allait advenir d’Alexia, Tomas, Maxi et leur compagnons à la fin de cette guerre !!!


Je remercie les Editions Artalys pour ce Service Presse
artalys

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s