Chroniques·Fantasy

Pour une meilleure vie, T.1 : Frédérique Arnould

pour-une-meilleure-vie-698803-250-400Angels Edition – 5 Décembre 2015
226 pages

Résumé :
Dans un monde régi par une classe de nantis, les pauvres tentent de survivre à une politique d’oppression.
Après la mort de son père, Émie, une fille de la classe inférieure, va tout perdre en se retrouvant propulsée dans ce monde de privilégiés qu’elle déteste plus que tout.
Grâce à une rencontre, elle va surmonter sa haine. Elle va apprendre à évoluer dans ce monde hostile, tout en déjouant les manipulations dont elle est constamment la cible, et découvrir son don.

Mon avis :
Deux mondes opposés : les nantis et les pauvres. Emie fait partie de cette seconde catégorie. Habitant à la campagne, tout comme les autres pauvres, sa famille et elle vivent dans la précarité, les parents travaillant pour les riches afin de subvenir maigrement à leurs besoins. Après que le président Grange ait pris le pouvoir, il a instauré un protocole afin de trouver et anéantir ceux qui ont de la magie dans la sang, car une prophétie indique qu’une personne « magicienne », de surcroit, née entre les deux mondes, prendra part à la rébellion et renversera le gouvernement…

Ayant récemment découvert la plume de Frédérique Arnould avec sa trilogie « la guerrière d’Argalone », ici c’est la couverture qui m’a attirée en premier lieu. L’intrigue est bien menée, j’ai été captivée par l’histoire, mais aussi par l’univers qui l’entoure. La plume de l’auteure est fluide, très agréable à lire. Nous ne sommes pas en reste d’action, de rebondissements, aucun temps mort ne se fait ressentir, l’auteure nous tient en haleine jusqu’au bout.

Emie est une jeune fille qui vit dans la pauvreté. Elle était paisible dans sa campagne avec sa famille et son ami Henri. Mais très vite les choses vont changer pour elle après la mort de son père, et lorsque certaines choses vont se produire. Sa mère semble avoir perdu la raison et là voilà, ainsi que ses sœurs, chez les nantis, car sa mère a décidé d’épouser le maire !! Frustration, colère,.. elle est bien décidée à ne pas se laisser faire et retrouver Henri, car ce monde-là n’est pas le sien. Durant son séjour dans la ville, elle rencontrera Steolias, avec lequel elle nouera vite des liens, mais, malgré tout, elle ne peut s’empêcher de penser à Henri. En dépit de tout cela, elle reste forte et n’hésite pas à braver le danger, tout en commençant à comprendre qu’elle n’est pas tout à fait ordinaire !!
Steolias fait partie des nantis pourtant, assez rapidement, il parviendra à approcher Emie et même faire battre son cœur. Un jeune homme calme, attendrissant qui va bien changer par la suite, mais involontairement (je n’en dirais pas plus..).
Henri, lui est un « pauvre ». Ami de longue date de la jeune fille, tous deux éprouvent des sentiments l’un envers l’autre, mais elle est partie de l’autre côté. Pourtant il est bien déterminé à la retrouver, et la garder à ses côtés. Une fois réunis, il est bien décidé à ne plus la laisser repartir !!

En conclusion : Une lecture qui fût fort agréable. Un tome qui nous embarque dans un univers « utopique », mais qui pourrait être réel. La fin me laisse cependant sur ma fin, et beaucoup de choses restent en suspens. Mais si vous avez déjà lu « la guerrière d’Argalone », pas besoin de vous dire que les fins quelques peu frustrantes sont la spécialité de l’auteure…


Je remercie Angels Editions pour ce service presse
ange

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s