Chroniques·Romance historique

La chronique des Bridgerton, T.3 : Benedict – Julia Quinn

la-chronique-des-bridgerton,-tome-3---benedict-736411-250-400Editions J’ai Lu pour Elle (Aventures & Passions) – 2 Mars 2016
448 pages

Résumé :
Comme le rapporte la mystérieuse lady Whistledown, , dans sa chronique mondaine, on a vu, lors du bal masqué organisé par les Bridgerton, Benedict, le cadet de la famille, en compagnie d’une ravissante inconnue. Mais à minuit, la belle s’est enfuie. Depuis, il a beau la chercher dans tout Londres, elle semble s’être évaporée. Qui pourrait se douter que sous le masque de soie noire se cachait Sophie Beckett, fille illégitime du comte de Penwood, haïe par sa marâtre qui’ la cantonne à l’office ? Quand Benedict croisera de nouveau Sophie, saura-t-il la reconnaître sous ses ys habits de domestique ?

Mon avis :
Sophie et Benedict se sont rencontrés lors d’un bal masqué, mais, Minuit sonné, cette dernière a disparu sans laisser d’indices si ce n’est un gant. Deux ans ont passé, et Benedict la cherche toujours comme si, elle n’avait, au final, été qu’un rêve. Quand sa marâtre s’est rendue compte que c’est Sophie qui avait attiré l’attention du fils Bridgerton, elle l’a aussitôt mise à la porte. Depuis, Sophie officie comme domestique loin de Londres. Ce n’est que lors d’une soirée que Benedict la rencontre de nouveau, mais il ne la reconnaît pas sur le moment. Ce n’est que bien plus tard qu’il prendra conscience de qui elle est. Pourtant, même si il éprouve encore quelque chose pour la belle inconnue, il ne peut s’empêcher d’avoir des sentiments pour Sophie…

Je ne vais plus le cacher, j’ai un attrait particulier pour cette saga. Et oui, à peine le tome 2 refermé que je me suis jetée sur celui-ci. L’intrigue est de nouveau bien menée. Ici l’auteure nous livre une histoire digne d’un conte de fées, d’ailleurs, je ne vais pas le cacher, j’ai eu la sensation de lire une version revisitée de Cendrillon, mais peu importe.. Je n’ai de nouveau ressenti aucun temps mort, je me suis sentie happée par cette dernière dès les premières pages, à tel point que je n’ai pas vu les pages défiler. Sentiments, humour sont encore de mise !

Je me suis attachée aux personnages, et plus particulièrement à Sophie. Enfant illégitime du Duc de Penwood, elle a toujours vécu avec l’absence d’amour. Sentiment renforcé quand son père a épousé Aminrata et qu’elle et ses deux filles sont venues s’installer à la demeure. Pourtant, elle a toujours gardé la tête haute et son sang-froid. Elle s’est fait une raison, mais pour elle, son rêve est comme bon nombre de jeunes femmes, de se marier et fonder une famille.
Benedict, est maintenant l’ainé des Bridgerton à marier. Sa position n’est pour lui pas la meilleure car la Société ne voit en lui que le célibataire le plus en vue et non l’homme qui se cache derrière. Sophie sera en quelque sorte son échappatoire, sa volonté qu’on voit en lui autre chose qu’un numéro dans sa fratrie ou un nom… Et même si elle n’hésite pas à le repousser malgré l’attirance qu’elle a pour lui, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour la garder à ses côtés malgré les « qu’en dira-t-on » qui pourraient voir le jour…
On retrouve aussi des protagonistes qui sont littéralement méprisables, mais d’autres qu’on aime retrouver comme les membres de la famille Bridgerton !!

En bref : Une histoire digne d’un conte de fées. J’ai passé un excellent moment avec ce livre et, comme pour les précédents opus, j’ai de nouveau été charmée par la plume de Julia Quinn et ses personnages ! J’ai maintenant hâte de découvrir le troisième frère, Colin…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s