Chroniques·Comédie romantique

Meilleurs ennemis : De la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas – Sally Thorne

meilleurs-ennemis-de-la-haine-a-l-amour-il-n-y-a-qu-un-pas-812727-250-400Editions Harlequin (&H) – 5 octobre 2016
468 pages

Résumé :
Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ?

Mon avis :
Travaillant tous deux comme assistant de direction dans une maison d’édition, Joshua et Lucinda, ne se gênent pas pour se cracher chaque jour leur haine au visage. Ils finiront par entrer en compétition pour le poste en lice de « Directeur de production », et de par un baiser dans l’ascenseur, les choses vont prendre une autre tournure. Entre haine et amour, il n’y a qu’un pas !

J’avoue qu’ici, c’est le synopsis qui m’a attirée. L’intrigue, quelque peu originale, est bien menée. Dès les premières pages, l’histoire, qui est bien rythmée, m’a captivée. Tout au long de la lecture, nous avons droit à des joutes verbales ou non-verbales, des rebondissements et surtout de l’humour. La romance prend de l’ampleur au fil des pages.
La plume de Sally Thorne est fluide, agréable à lire.

Je me suis très vite attachée aux personnages. Lucinda est une jeune femme qui a toujours souhaité travailler dans le milieu du livre. Petit bout de femme, elle sait ce qu’elle veut, et même si, elle se montre trop gentille, elle sait montrer les dents également, et notamment envers son collègue.
Joshua est un jeune homme dont on pourrait croire qu’il est « Mister Connard », mais au final, ce n’est pas le cas. Son attitude n’est qu’une façade. En réalité, c’est un jeune homme timide, blessé et qui sait être tendre et prévenant. Il n’y a qu’à le voir quand il baisse ses défenses.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec ce livre. Une romance qui prend son temps et qui est pleine d’humour. Une lecture parfaite pour se détendre !!


sp

Publicités

Une réflexion au sujet de « Meilleurs ennemis : De la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas – Sally Thorne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s