Chroniques·New Romance

The team, T.3 : Prolongation – Lynda Aicher

Editions Harlequin (&H) – 5 Avril 2017
414 pages

Résumé :
Un type sympa – mais un peu insaisissable. Un défenseur talentueux – mais pas franchement fin. Un séducteur invétéré – mais incapable de garder ses conquêtes. Henrik Grenick, hockeyeur star de l’équipe des Minnesota Glaciers sait très bien l’image qu’il renvoie. Et ça ne l’a jamais dérangé. Il n’a rien d’autre à offrir. En lui, tout est mort. Depuis longtemps. Jusqu’à Jacqui. Quand son regard se pose sur la silhouette gracile de la jeune femme, c’est comme si son  passé et son présent se télescopaient. Il veut la connaître, il veut la faire sienne et qu’elle comble le vide de sa vie. Mais, malgré le désir indéniable qu’il lui inspire, Jacqui semble avoir ses propres raisons pour garder ses distances.

Mon avis :
L’image que renvoie Henrick Grenick lui importe peu. Jusqu’au jour où, il franchit la porte de ce magasin de musique et y rencontre Jacqui Polson. Lui qui pensait que tout était mort en lui, voit une flamme se raviver, mais la jeune femme lui semble inaccessible, elle cherche à tout prix à garder ses distances. Henrick est bien décidé à la faire sienne, car elle est différente de toutes celles qu’il a connu jusque-là, réussira-t-il à la faire changer d’avis ?

Encore un titre qui me faisait très envie après avoir lu les deux premiers de la série. L’intrigue, assez originale, est bien menée. L’histoire est captivante, avec un thème que l’on n’aborde pas très souvent, et je me suis laissé entraîner au sein de cette dernière. Le récit est bien rythmé, intense et riche en émotions.
La plume de Lynda Aicher reste fluide et agréable à lire.

Je me suis attachée aux personnages. Tous deux ont leur côté touchant. Jacqui est une jeune femme de 25 ans qui, par deux fois a dû affronter la maladie. La « date fatidique » approche et ce n’est pas pour la rassurer, c’est pourquoi elle préfère appliquer la solution de fuite. Mais depuis sa rencontre avec Henrik, c’est plutôt son côté audacieux qui ressort. Avec ce qu’elle a vécu, elle reste forte et déterminée, même si le doute a su s’immiscer en elle.
Henrik Grenick a l’air d’un gros dur vu de l’extérieur, mais en fait, d’un autre point de vue, il est encore comme un petit garçon sur certains points. Il a su me faire fondre à plus d’une reprise, et son enfance n’a pas été remplie d’amour comme celle de Jacqui. A l’heure actuelle, il a toujours en lui ce sentiment de culpabilité qui le ronge. Après coup, il en ressortira qu’il n’est pas responsable. Il a enfin eu le déclic pour vivre sa vie, et ce, grâce à la jeune femme.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire intense, riche en émotions avec des protagonistes hauts en couleur !!


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s