bit-lit·Chroniques

Alienor McKanaghan, T.3 : R/evolve – Laetitia Constant

Auto-édition – 30 Avril 2017
279 pages (environ)

Résumé :
Les évènements de ces dernières années m’ont appris une chose. Une situation n’est réellement désespérée que lorsque le dernier soldat est à terre. Je n’aime pas la terre, c’est salissant. Alors j’en reste le plus éloignée possible. J’ai botté les fesses des méchants, j’ai grandi et j’ai presque retrouvé cette bonne vielle Aliénor. Malgré les difficultés que j’ai pu rencontrer, le maternage d’un vampire convalescent, ma rencontre avec une créature inédite pas très amicale et des dons pour le moins explosifs à gérer, je pensais me créer une nouvelle normalité, profiter de ma routine pépère et adopter un cochon d’inde. Grosse erreur ! Suite à un léger dérapage, me voilà parachutée à des milliers de kilomètres de chez moi où bien évidement, mes problèmes m’ont suivie. Qui a dit que les guerriers avaient droit au repos ?

Mon avis :
Alienor a bien failli y rester, mais grâce à Milàn, elle a pu s’en sortir et déjouer les méchants. Maintenant, c’est à son tour de s’occuper de son hybride, qui est actuellement en convalescence. Alors qu’elle a beaucoup perdu ces dernières années, et qu’elle tente de retrouver un semblant de vie normale, elle va devoir affronter une créature inconnue au bataillon, et celle-ci n’a pas envie de laisser la jeune femme s’en sortir. Pas le choix, elle va devoir quitter Pine’s Creek.. Mais même en France, elle ne sera pas tranquille.. Elle va devoir encore se battre et assumer des pertes, elle le sait bien sa vie est bien différente maintenant !

Cela fait des mois que j’attendais ce tome avec impatience alors quand l’auteure l’a proposé en service presse, j’ai sauté sur l’occasion. L’intrigue, qui reste dans la continuité des précédents, est bien menée. L’histoire commence assez paisiblement pour monter petit à petit en intensité. Dès les premières pages, j’ai pu me retrouver dans l’univers captivant d’Alienor et ses acolytes, et j’avoue, j’ai été tenue en haleine tout au long de ma lecture. Le récit est très bien rythmé, riche en actions et rebondissements, et je peux le dire, je suis passé par un véritable ascenseur émotionnel. Sur certains points, j’ai douté, espéré, mais au final, tout ne s’est pas déroulé comme je le pensais, et cela ne m’a pas gêné, car la chute est bien aboutie.
La plume de Laetitia Constant, est fluide, très agréable à lire et pleine d’humour.

Concernant les personnages, je suis restée attachée à eux. On suit Alienor depuis plusieurs années maintenant, on voit qu’elle a évolué, mais en même temps, elle conserve une part de sa vie « d’avant ». Ses amis sont absents hormis Christopher, qui lui n’a pas compris à quel point la vie de son amie est risquée pour les autres, surtout quand elle n’en fait qu’à sa tête.
Milàn reste le même, avec son sarcasme, même si au départ, il n’est plus tout à fait lui…
Leur vie d’Uìansith n’est pas de tout repos, et bien qu’ils n’aient pas envie de secourir certaines entités, ils n’ont pas le choix…

En bref : j’ai adoré ce dernier opus. Captivée du début à la fin, j’ai été tenue en haleine par ce livre, qui monte en intensité au fil des pages et m’a fait vivre un véritable ascenseur émotionnel ! Ce troisième tome clôture parfaitement cette trilogie, même si, j’aurais aimé encore d’autres aventures d’Alienor McKanaghan !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s