Chroniques·New Romance

The Maddox brothers, T.3 : Beautiful sacrifice – Jamie McGuire

Editions J’ai Lu pour Elle (Best) – 1er Février 2017
317 pages

♦ Résumé :
Falyn Fairchild n’a besoin de personne. La preuve : pour préserver son indépendance, la fille du futur gouverneur du Colorado a préféré quitter la maison familiale, abandonner ses études et travailler comme serveuse au Bucksaw Café. Le jour où Taylor Maddox pousse la porte de l’établissement, Falyn sait très bien à qui elle a affaire. II a beau être magnifique et célibataire, hors de question d’être son énième conquête Pour Taylor, une fille désintéressée représente le défi ultime. Et contre toute attente, il se trouve que Falyn excelle au bras de fer… Poursuivre la lecture « The Maddox brothers, T.3 : Beautiful sacrifice – Jamie McGuire »

Chroniques·Comédie romantique

La petite librairie des coeurs brisés – Annie Darling

Editions Milady (Litté) – 21 Avril 2017
480 pages

Résumé :
« C’est plus qu’une librairie, c’est une partie de ton histoire. Elle a survécu à la guerre et tout le monde, de Virginia Woolf à Marilyn Monroe en passant par les Beatles, en a franchi le seuil. Mais elle fait aussi partie de mon histoire. C’est le seul foyer que j’aie connu. Elle ne rapporte peut-être plus d’argent, mais elle a été prospère, autrefois, et elle le sera de nouveau. »
Amoureuse des livres depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et passe son temps à lire des romans d’amour. À la mort de l’excentrique propriétaire des lieux, elle hérite de cette institution qui périclite à vue d’oeil. Posy remue ciel et terre pour éviter la faillite et fonder la librairie de ses rêves, spécialisée dans les romans d’amour, Au bonheur des tendres. Mais Sebastian, le petit-fils de la défunte propriétaire – et accessoirement le plus grossier des Londoniens – est bien décidé à faire de sa vie un enfer : ses goûts littéraires et ses intérêts sont opposés aux siens. Alors que Posy se démène pour sauver la librairie, elle tombe bien malgré elle sous le charme de son ennemi juré…

Mon avis :
A la mort de Lavinia, Posy se voit léguer la librairie dans laquelle elle travaille depuis des années. Elle a deux ans pour remonter l’affaire, ou, dans le cas contraire, ce sera à Sebastian, le petit-fils de cette dernière de reprendre les rênes. Alors que Posy se démène pour en faire un nouvel espace, spécialisé dans la littérature sentimentale, Sebastian lui, ne voit pas les choses de la même manière. Mais ce qu’ils ignorent tous deux, c’est que la défunte avait de bonnes raisons de faire ce qu’elle a fait….

J’avoue que ce titre m’a fait de l’oeil à sa sortie, et, comme j’avais envie d’une petite lecture feel good, je me suis lancée. L’intrigue, qui de par son univers original, est bien menée. L’auteure, que je découvre par ailleurs, a su, dès les premières pages m’entraîner dans l’histoire. Le récit est bien rythmé, et même si les émotions sont quelque peu absentes, l’humour est bien présent, et je me suis délecté des nombreuses situations cocasses présentes. La romance évolue en second plan, mais ce ne fut pas pour me déplaire.
La plume d’Annie Darling est fluide, très agréable à lire.

Je me suis attachée aux personnages. Tous deux ont un côté touchant. Posy est une jeune femme amoureuse des livres. Passionnée de lecture, elle a trouvé un travail qu’elle aime et qui est en quelque sorte toute sa vie. Alors que ses parents sont décédés de façon tragique des années auparavant, c’est à elle d’assumer le rôle de tuteur aux côtés de Sam, son petit frère. La défunte les a pris sous son aile, et a constitué pour eux une famille de cœur. Maintenant, c’est à elle d’honorer les volontés de la libraire défunte. Mais un point noir se dresse : Sebastian, l’infâme petit fils, pour lequel Posy avait pendant un temps éprouvé de tendres sentiments. Pour le moment, elle doit lui faire face, car ils n’ont pas les mêmes envies et elle n’est pas prête à le laisser prendre le dessus sur ce qu’elle souhaite faire de « Bookends ». Elle est un peu rêveuse, mais sans pour autant se détourner de ce qu’elle veut. Elle est déterminée et a une belle force de caractère.
Sebastian est un homme d’affaires, ignoble, infâme, … Beaucoup d’adjectifs pourraient le qualifier. Toutefois, on sent que sous cet aspect, se cache un jeune homme qui éprouve des sentiments, sait apporter son aide, mais il s’y prend très mal. Il n’accepte pas qu’on se dresse face à lui, pourtant, il va devoir s’adapter face à la jeune femme..
Ennemis-amis ou plus ? Le temps seul le dira, et Lavinia savait très bien ce qu’elle faisait quand elle leur a écrit à chacun ses dernières volontés.

En bref : de situations cocasses en répliques cinglantes, j’ai passé un très bon moment avec ce livre. Une histoire qui se lit très rapidement et qui met du baume au cœur !

Chroniques·Comédie romantique

Celle qui murmurait à l’oreille du mec en costard – Laetitia Constant

Editions Pygmalion – 21 Juin 2017
304 pages

Résumé :
À vingt-sept ans, Fauve est une jeune femme dynamique. Gérante d’un haras atypique niché dans la forêt landaise de Gascogne, elle y exerce avec passion le métier de chuchoteuse. Elle soigne des chevaux traumatisés, tout en donnant des cours d’équitation responsable aux enfants.
C’est alors qu’une lettre de la mairie vient tout menacer : son terrain vient d’être acheté par une société immobilière qui veut l’expulser.
Non, elle n’a pas tant donné pour tout perdre aussi bêtement !
Elle se rend directement au siège de cette société traîtresse… pour découvrir que l’homme à la tête du projet n’est autre qu’un odieux personnage, arrogant et coureur, qu’elle a déjà eu le malheur de rencontrer. Le voici, semble-t-il, décidé à détruire sa vie. Pour qui se prend-il ?
Fauve ne se laissera pas faire !
Et la guerre est déclarée.

Mon avis :
Difficile ici d’émettre un résumé qui ne spolierait pas l’histoire. De ce fait, le pitch du quatrième de couverture convient amplement.

Certains le savent déjà, je suis fan de la trilogie bit-lit de l’auteure, et j’avais hâte de découvrir cette comédie romantique. L’intrigue, évoluant dans le milieu équin, est originale et bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissé happer par l’histoire, qui est légère, fraîche riche en rebondissements. Le récit est très bien rythmé, très humoristique, si bien, que seulement quelques heures après l’avoir commencé, il était terminé.
La plume de Laetitia Constant est fluide, très agréable à lire.

Je me suis attachée aux personnages. Fauve Albertini est une jeune femme de 27 ans qui a les cheveux pour passion. Depuis son plus jeune âge, elle évolue dans ce milieu, et c’est seulement à l’adolescence qu’elle a découvert ce qu’était une chuchoteuse, et qu’elle a décidé d’en faire son métier, tout en passant un diplôme de thérapeute équin. Sa vie se résume au haras, et pourtant, sa meilleure amie Célia cherche à tout prix à la caser. Quand elle se rend compte qu’elle est sur le point de tout perdre, elle décide de prendre le taureau par les cornes, et quelle n’est pas sa surprise, quand elle voit que le directeur de cette société immobilière n’est autre que l’homme certes sexy mais odieux qu’elle a rencontré. Pourtant, elle a beau le haïr, elle reste attirée. Mais pas question de se laisser faire et elle a très bien compris qu’il cachait quelque chose sous son air versatile !
Jonathan Granger est donc l’homme qui est sur le point de mettre Fauve à la porte.. Quand on le rencontre la première fois, on peut le trouver sexy, attirant, charmant même. Mais quelque temps après, c’est l’opposé qui s’en dégage, et ça, la demoiselle l’a bien compris. Une fois qu’il comprend qui elle est, et même si elle l’exaspère, il ne peut s’empêcher de la taquiner.
Mais comme le dit l’adage « qui aime bien, châtie bien ».

En bref : j’ai adoré ce livre. Une comédie romantique fraîche et légère, de l’humour à foison et des protagonistes qui ont de la répartie. Une lecture idéale en cette période. Laetitia Constant a su mener son histoire avec brio !

Chroniques·Romance contemporaine·Young Adult

A tout hasard – Jamie McGuire

Editions J’ai Lu pour Elle – 21 Juin 2017
416 pages

Résumé :
Trois mois. C’est le temps qu’il reste à Erin Easter dans sa ville natale de Blackwell. Une fois son diplôme en poche, elle pourra partir à l’université et ne plus jamais revenir en arrière. Là, elle n’aura plus à vivre avec une mère démissionnaire et alcoolique, plus à subir les moqueries de ses camarades, et encore moins la comparaison incessante avec deux filles qui portent le même prénom qu’elle, mais qui ont tout quand elle n’a rien.
Tout, notamment Weston, la star du lycée, qui, non content d’être le sportif le plus populaire, est aussi d’une grande gentillesse à son égard.
Alors qu’Erin rêve à lui et à une vie meilleure chaque nuit, un heureux hasard pourrait changer sa situation du tout au tout… Poursuivre la lecture « A tout hasard – Jamie McGuire »

Chroniques·New Romance

The Maddox brothers, T.2 : Beautiful redemption – Jamie McGuire

Editions J’ai Lu pour Elle (Best) – 5 Octobre 2016
349 pages

Résumé :
Liis Lindy a toujours fait de l’excellence sa devise. Entre ses fiançailles et sa carrière au sein du FBI, elle n’a guère tergiversé ! Fraîchement débarquée à San Diego comme analyste, elle répond aux ordres de l’Agent Spécial Thomas Maddox, connu pour être une pointure mais aussi un odieux personnage. En effet, derrière son masque d’Apollon se cache un redoutable prédateur, prêt à tout pour que son équipe se surpasse. Hors de question pour Liis de flancher, et si, pour prouver sa valeur, elle doit accepter de se faire passer pour sa compagne durant quelques jours, qu’à cela ne tienne ! Contre toute attente, il se pourrait même qu’elle apprécie cette mission d’infiltration au-delà de tout professionnalisme… Poursuivre la lecture « The Maddox brothers, T.2 : Beautiful redemption – Jamie McGuire »

Chroniques·Erotique

La Société, T.7 : Sur la gamme – Angela Behelle

Editions J’ai Lu pour Elle – 16 Mars 2016
317 pages

Résumé :
Lorsque Lalie, une jeune prof de musique désabusée, rencontre le virtuose Samuel Florent, elle ne s’attend pas à ce que le tempo de son existencé s’en trouve modifié. Or, le séduisant concertiste a besoin de ses compétences pour une mission toute particulière, et si ce dernier cache ses blessures derrière une irascibilité chronique, il ne tient qu’à la jeune enseignante de trouver une repartie à sa mesure. La partition, qui avait commencé avec la légèreté de Mendelssohn, dérive très vite vers des accords bien plus sombres, nécessitant qu’Alexis Duivel en personne rétablisse l’harmonie entre les deux artistes. Une seule fausse note, et le concert s’arrête… Poursuivre la lecture « La Société, T.7 : Sur la gamme – Angela Behelle »

In My Mailbox·Rendez-vous

In My Mailbox #60

InMyMailbox2012Ce rendez-vous a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. En France, le récap des liens se fait sur lire ou mourir.

Le but est de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Achats/Réceptions  :

   

 


Service(s) Presse :

      

Et vous, quoi de neuf dans vos PAL ?