Chroniques·Comédie romantique

Dating you, Hating you – Christina Lauren

Editions Hugo Romans (New Romance) – 1er Juin 2017
400 pages

Résumé :
Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent –; en les mettant en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter.
Lors d’une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d’Hollywood flashent l’un pour l’autre. Mais lorsque qu’ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l’amour vache. 

Mon avis :
En se rendant à une soirée chez des amis communs, Eve tombe sous le charme de Carter. Tous deux agents à Hollywood, ils sont dans des boites concurrentes. Mais quand ces dernières fusionnent, ils vont être amenés à devenir rivaux et dès lors, le côté personnel en prend un coup. Entre des « je t’aime, je te hais », seront-ils capables de vivre une belle histoire ou la rivalité prendra le dessus sur ce qui pouvait finir en happy-end ?

J’aime beaucoup ces auteurs, et tout naturellement, j’ai eu envie de découvrir ce stand-alone. L’intrigue, qui est originale, est bien menée. Je me suis laissé entraîner dans l’histoire, mais, cette dernière n’est pas réellement ce que j’attendais, classée en comédie romantique, elle porte bien son genre, car la romance, qui certes est présente est un peu reléguée en second plan, tout au moins dans deux tiers du roman. Le récit est bien rythmé, plein d’humour.
La plume de Christina Lauren est fluide, agréable à lire.

Je me suis attachée aux personnages. Evie est une jeune femme pleine de hargne qui sait comment s’y prendre dans son travail. D’ailleurs, elle l’a prouvé à maintes reprises, même si elle a eu des erreurs de parcours. Face à son boss, elle joue profil bas, tout en sachant qu’elle n’a pas ses torts et que ce dernier est sexiste et fait tout pour qu’elle prenne le large. Mais elle est fière, et n’a pas son pareil.
Carter Aaron est un ancien de CTM et arrive chez P&D. Alors qu’il pensait pouvoir entamer une relation avec Evie, il se retrouve comme un concurrent face à elle. Et quand il prend conscience que tous les coups sont permis et que la jeune femme n’hésite pas, lui ne va pas faire de quartier..
Malgré cela, on voit bien que l’attirance est présente, et comme on a toujours dit « Qui aime bien, châtie bien ».

En bref : j’ai passé un bon moment avec cette lecture. Un peu déçue certes, car je m’attendais à autre chose, l’histoire reste plaisante et pleine d’humour !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s