Chroniques·New Adult

ONLY YOU c’était écrit, vol.1 – Jeanne Perilhac

Editions Addictives – 7 Juin 2017
174 pages

Résumé :
Adolescents, Lily et Andréas tombent éperdument amoureux : leur amour est fort, intense, sans limites. Sans limites ? Pas complètement, car la vie en a décidé autrement… Ils s’éloignent, la mort dans l’âme, mais jurent de se retrouver dès que possible.
Se joue alors une bataille dont ils ignorent tout, entre ceux qui pensent leur amour destructeur et veulent à tout prix les séparer, et l’incroyable force du destin qui les pousse l’un vers l’autre.
Même si leur amour doit causer leur perte, Andréas et Lily ne laisseront personne décider à leur place. Jamais.

 ♦ Mon avis :
A 14 ans, Lily vit une vie d’adolescente ordinaire : elle va au collège et a un petit ami, qui est également son ami d’enfance. Mais quand, à la rentrée, elle rencontre le nouveau, Andreas, immédiatement, entre eux, c’est le coup de foudre.
Pourtant, le destin a décidé qu’ils ne devaient pas être ensemble, mais ils comptent bien se retrouver..

Un résumé qui a attisé ma curiosité. L’intrigue, qui semble originale, est bien menée. L’histoire est découpée en alternance de différents points de vue des protagonistes, mais aussi une alternance entre passé et présent. Je ne vais pas le cacher, je suis restée sceptique sur le début, mais malgré tout la lecture fut plaisante. La fin me laisse sur ma faim, et bien que je ne sois pas convaincue à 100% par ce premier tome, j’ai envie de connaître la suite. Le récit est bien rythmé, mais manque d’intensité.
La plume de Jeanne Perilhac est fluide, agréable à lire.

Je me suis quelque peu attachée aux personnages. Lily est une jeune adolescente studieuse, qui a un petit ami dont elle pense être amoureuse, mais au final, elle s’aperçoit que ce n’est pas le cas.
Andreas est le petit nouveau du collège, fils de militaire, il ne reste jamais longtemps au même endroit. Et une chose est sûre, c’est que côté petite amie, il n’a jamais eu plus l’envie que cela d’en avoir une, jusqu’à Elle.
Le coup de foudre existe, ils en sont la preuve, mais leur entourage, notamment celui d’Andreas, n’est pas de cet avis.

En bref : j’ai passé un bon moment mais, sans plus avec ce premier tome. L’histoire est plaisante, toutefois, elle manque d’intensité. La chute de cet opus me laisse sur ma faim, et bien que je reste sceptique, ma curiosité est attisée !
Malheureusement, ce ne sera pas une lecture prioritaire pour moi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s