Chroniques·Erotique

La Société, T.7 : Sur la gamme – Angela Behelle

Editions J’ai Lu pour Elle – 16 Mars 2016
317 pages

Résumé :
Lorsque Lalie, une jeune prof de musique désabusée, rencontre le virtuose Samuel Florent, elle ne s’attend pas à ce que le tempo de son existencé s’en trouve modifié. Or, le séduisant concertiste a besoin de ses compétences pour une mission toute particulière, et si ce dernier cache ses blessures derrière une irascibilité chronique, il ne tient qu’à la jeune enseignante de trouver une repartie à sa mesure. La partition, qui avait commencé avec la légèreté de Mendelssohn, dérive très vite vers des accords bien plus sombres, nécessitant qu’Alexis Duivel en personne rétablisse l’harmonie entre les deux artistes. Une seule fausse note, et le concert s’arrête…

Mon avis :
Lalie Hubert n’est que professeur de musique remplaçante quand elle rencontre le virtuose Samuel Florent. Lors d’un concert, elle rencontre sa petite fille Manon qui est sous le charme de cette dernière. Ce dont à quoi elle ne s’attendait pas, c’est que Samuel lui demande de devenir la préceptrice de la fillette, d’autant plus que la jeune femme est attirée par cet homme qui ne semble aucunement réceptif à elle. Peu farouche, elle fera appel à la Société, afin de parvenir à ses fins, car si Samuel a des goûts assez particuliers, il ne sait pas qu’elle est loin d’être ce qu’elle laisse paraître…

C’est avec grande envie que j’ai sorti ce tome de ma pile à lire, dans laquelle il s’y trouvait depuis sa sortie. L’intrigue est, de nouveau bien menée. L’auteure a réussi à m’embarquer dès les premières pages de l’histoire, de laquelle je me suis délectée. Le récit est très bien rythmé, intense et riche en scènes érotiques. Bien évidemment, de par sa plume, Angela Behelle nous les livrent avec beaucoup de sensualité, sans entrer dans la vulgarité.
Le tout est fluide, très agréable à lire.

Les personnages sont attachants. Lalie est une jeune professeur remplaçante dont la vie est régulée comme un métronome. Côté sentimental, c’est le néant. Mais ce dont on ne se doute pas, c’est qu’elle ne l’a pas toujours été. On apprendra à découvrir la jeune femme et ses envies au fil du temps. Une chose est sûre, sa rencontre avec Samuel va changer la donne. Courage et détermination sont ses deux mantras pour parvenir à ses fins.
Samuel Florent est un jeune virtuose, mais aussi papa. Son temps, il le partage entre Manon et sa mère en Normandie. Depuis son divorce, ses relations sont somme toute assez particulières, mais pour lui plus question de se lier, c’est seulement un moyen d’assouvir ses besoins. Toutefois, l’arrivée de Lalie dans son quotidien le mettra à mal.
La petite Manon m’a bien plus : son innocence et son comportement ont su me toucher.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. L’histoire est intense, certes riche en scènes érotiques, mais qui ne gâchent en rien la lecture. Angela Behelle a de nouveau mené sa plume avec une main de maître. Je ne tarderais pas, je pense, à lire le prochain !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s