Chroniques·Comédie policière

Les aventures improbables de Julie Dumont – Cassandra O’Donnell

les-aventures-improbables-de-julie-dumont-741075-250-400Editions Pygmalion – 23 Mars 2016
384 pages

Résumé :
« Il y a des filles qui n’ont pas de bol. Celles qui ont tiré les mauvaises cartes dès le début. Celles-là, on n’a ni envie de les engueuler ni de leur tirer dessus. Puis il y a celles qui prennent les mauvaises décisions quoi qu’il arrive. Bref, les filles à emmerdes. J appartiens clairement à la deuxième catégorie. Oh, je ne m’en glorifie pas. C’est un état de fait. J attire les catastrophes. Quoique je dise ou quoique je fasse, il y a toujours un couac. Celui du jour est sans nul doute de m’être portée au secours d un type qu’on venait de balancer nonchalamment dans un fossé. Parce qu’une chose est sûre, si j’avais su dans quoi je mettais les pieds en ramassant ce porte-poisse, j’aurais tourné les talons et poursuivi ma route sans me retourner. Mais, la curiosité est un vilain défaut et, dans le petit bourg de province normand où j’ai grandi, les secrets et les drames prolifèrent aussi vite que la gastro et les cancans rattrapent toujours les coupables… »

Mon avis :
De retour à Neubourg où elle doit assister à l’anniversaire de mariage de ses parents, Julie Dumont se doit de secourir un homme qui vient d’être jeté dans le fossé. Un inconnu qui s’avère être Benjamin Stein, un journaliste d’investigation, qui enquête sur une mort suspecte. S’ensuit un décès lors de la fête de ses parents. Comme Benjamin est à l’hôpital, il va lui demander de mener l’enquête et de l’aider à faire son article, et, comme Julie est un peu curieuse, elle va accepter. Ce sera sans compter sur l’aide de Mickaël, le flic, avec lequel elle a passé une nuit, qui va débarquer chez ses parents sans prévenir !!

J’avais hâte de me plonger dans ce livre. Dès les premières pages, je me suis retrouvée captivée par l’histoire. L’intrigue est bien tournée, on mène l’enquête avec l’héroïne, et, manque de chance, je n’ai pas trouvé le coupable avant qu’il ne soit révélé. J’ai pu retrouver la plume fluide de Cassandra O’Donnell, et, ici, c’est sur un ton bourré d’humour qu’elle nous livre les aventures de Julie.

Je me suis attachée aux personnages, qui sont haut en couleurs. Julie Dumont est journaliste de mode, mais aussi une poissarde. Car oui, il ne lui arrive que des « bricoles » dues à « la faute à pas de chance » ou, plutôt, à son envie de mettre son nez où elle ne doit pas sans plus réfléchir avant !! Du côté de ses parents, elle ne fait pas vraiment leur fierté car ils la voient mariée et souhaitent qu’elle reprenne à leur suite l’entreprise familiale de pompes funèbres !! Mais Julie a d’autres projets…
Mickaël Lewis, c’est le flic qu’elle a retrouvé un matin dans son lit, et, même si entre eux, il n’y avait rien, il n’est pas prêt à laisser filer Julie…
Benjamin, est le journaliste qui comptera sur Julie pour son article. Même si on ne l’aperçoit que peu, pour motif d’hospitalisation, il n’est pas en reste.
Parlons de la famille de Julie, entre des parents loufoques et un grand père lubrique, je vous laisse imaginer à quoi cela peut ressembler…

En conclusion : J’ai passé un excellent moment avec ce livre. Cassandra a de nouveau bien su manier sa plume avec cette comédie policière. Et j’ai juste envie de demander : A quand la prochaine aventure de Julie Dumont ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s