Chroniques·New Romance

Fallait pas me chercher, Vol.1 – Emma M. Green

fallait-pas-me-chercher--vol-1-774849-250-400Editions Addictives – 25 Avril 2016
78 pages

Résumé :
Elle est jeune, belle, riche, et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Son seul problème, c’est lui : aussi sexy qu’insupportable…
Une série à deux voix… irrésistible !
J’ai 24 ans, un père tyrannique et un empire babylonien à gérer. Ma fortune colossale et mon joli cul font de moi le meilleur parti de Los Angeles. Je souris, on se pâme. J’ordonne, on m’obéit. J’aurais pu m’appeler Mike, John ou William, mais mes chromosomes en ont décidé autrement. Je m’appelle donc Valentine Laine, je suis une femme qui doit s’imposer dans un monde de requins, et rien ni personne ne me résiste.
Au moins jusqu’à l’arrivée fracassante de Nils Eriksen, qui m’a sauvé la vie tout en y mettant un souk improbable. Sans cesse, nos destins s’entrechoquent, s’entremêlent, s’entrelacent, et nos corps ne demandent qu’à les imiter… 

Mon avis :
Parties en vacances, Valentine Laine et sa meilleure amie se retrouvent dans une prise d’otages. C’est Nils Eriksen qui viendra à la rescousse, et, bien qu’il ne soit pas son genre, Valentine craquera le temps d’une nuit. De retour chez eux, le destin se mettra au travers de leur chemin…

Difficile de résumer ce premier volume sans raconter toute l’histoire. Dès les premières lignes, on entre dans le vif du sujet et, on ne peut qu’être captivé. L’intrigue, certes, ne fait pas dans l’originalité, mais est bien menée. Les pages défilent et sans que l’on ne s’en aperçoive, c’est déjà la fin !! Et là, on a juste envie d’avoir le second volume sous la main pour continuer la lecture. Le récit est très rythmé, plein d’humour, on ne se lasse pas ! La plume de l’auteure est fluide et très agréable à lire.

Je me suis attachée aux personnages. Valentine fait partie de ces personnes qui vivent dans le luxe, on pourrait penser que c’est la fille « à papa », une petite « princesse », mais au final, pas tant que ça. Depuis leur rencontre, entre elle et Nils, c’est un peu « tendu », mais, au fil des heures, Valentine changera d’avis sur ce beau guerrier viking.
Nils a tout du guerrier viking, il est imposant, brut de décoffrage. Mais, on s’aperçoit qu’il n’est pas aussi froid, ni aussi vide qu’il peut le laisser penser !!

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Un premier volume qui pose les bases de l’histoire. C’est frais, léger, mais aussi addictif et rythmé ! J’ai hâte d’avoir le second entre les mains…


Je remercie les Editions Addictives pour ce Service PresseEDITIONS-ADDICTIVES

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s