Chroniques·Romance contemporaine

Juste une semaine – Nina Kelly

juste-une-semaine-868973-264-432Editions Harlequin (HQN) – 8 Février 2017
189 pages

Résumé :
Sept jours à cohabiter. Sept jours pour résister à la tentation… ou y céder

Lorsque Charlotte a accepté de garder les enfants de sa meilleure amie, Noémie, dans la maison de cette dernière, elle n’imaginait pas qu’elle devrait en plus cohabiter avec la tentation faite homme. Déjà, l’idée de sacrifier sa semaine de congés durement gagnés pour jouer les baby-sitters ne l’enchantait que moyennement ; Sophie et Louis sont adorables, mais, à respectivement quatre ans et six mois, on a tendance à pleurer un peu trop et à dormir trop peu. Tout ce qu’elle voulait, c’étaient quelques jours de calme, mais, dès l’arrivée de Matthias, le frère de Noémie, elle a compris que cette semaine ne serait définitivement pas de tout repos. Car son nouveau colocataire est aussi séduisant que renfrogné. Ils ne sont d’accord sur rien, sauf sur une chose : la tension sexuelle qui les pousse l’un vers l’autre va être très difficile à contenir une fois les enfants couchés…

Mon avis :
Pour rendre service à son amie Noémie, qui doit se rendre en voyage d’affaires, Charlotte accepte de jouer les baby-sitters durant une semaine. Elle devra cohabiter avec Matthias, le frère de son amie, qui a lui, décidé de rendre visite à sa sœur, à ce moment. Assez taciturne, le jeune homme ne semble pas ravi par « l’enthousiasme » de la jeune femme. Et pourtant, la tension sexuelle plane, qui sait ce qui peut se passer durant la semaine…

Le résumé m’a semblé prometteur et donc, je me suis lancée. L’intrigue, qui n’est certes pas originale, est bien menée. L’auteure nous emmène directement au sein de l’histoire, et nous fait vivre cette dernière aux côtés de nos personnages. Le récit est léger, bien rythmé, et plein de tendresse. Les pages défilent sans que l’on s’en rende compte.
La plume de Nina Kelly est fluide, très agréable à lire.

Je me suis attachée aux personnages. Charlotte est une jeune femme qui n’a connu que des histoires pas très reluisantes. Infirmière, elle se dévoue corps et âme pour les autres, et s’évade au sein de ses lectures. Mais pour le reste, c’est le néant. Bien que Matthias ne soit pas celui qu’il lui faut, elle ne peut que se sentir attirée, et puis, c’est temporaire, elle peut le faire… Ou pas !
Matthias est chercheur. Installé aux States, il rend visite à sa sœur, mais il a une autre raison d’ordre professionnel qui l’a poussé à venir. Renfrogné, mal-aimable, taciturne, que des mots qui pourraient le décrire, quand on le rencontre pour la première fois. Mais au fil du temps, on voit qu’il n’est pas aussi froid qu’il le prétend, et en dépit de son caractère, il a des qualités non-négligeables.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire romantique, légère et pleine de tendresse !


sp

Publicités

Une réflexion au sujet de « Juste une semaine – Nina Kelly »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s