Chroniques·Erotique·Romance contemporaine

Fight, T.2 : Fièvre au corps – J.B. Salsbury

fight,-tome-2---fievre-au-corps-794331-250-400Editions Milady romance – 30 Septembre 2016
480 pages

Résumé :
Fighter musclé et célèbre, Blake Daniels vit selon ses propres règles dans la vie comme au lit. Alors que sa carrière bat son plein, il est blessé et ne peut continuer à s’entraîner. Furieux, il jure que plus rien ne le distraira de ce pour quoi il s’est battu toute sa vie. Après un mariage désastreux, Layla décide qu’aucun homme ne sera plus jamais un obstacle à son bonheur. Luttant tous les deux à leur manière, Blake et Layla n’avaient pas prévu que leur rencontre sulfureuse ferait voler en éclats leurs résolutions. Laisseront-ils pour une fois l’amour être leur seul guide ?

Mon avis :
Après avoir quitté son mari, Layla tente de refaire sa vie accompagnée de sa fille Axelle Rose. Elle quitte Seattle après avoir trouvé un nouveau travail à la fédération d’Ultimate Fighting. Pour elle, plus aucun homme n’aura la main mise sur elle, mais c’était sans compter sa rencontre avec Blake Daniels, dit le « serpent », célèbre combattant. Entre eux, l’ambiance est électrique, malgré tout, le désir et l’attirance prennent le dessus. Tous deux traînent leurs démons du passé, réussiront-ils à en faire abstraction et se donner une chance d’être heureux ?

J’avais bien aimé le premier opus de cette série, et après avoir laissé celui-ci stagner dans ma PAL, je me suis lancée. Si de prime abord, le début de ma lecture fut assez laborieux, ne me captivant pas plus que cela, l’auteure a su par la suite me tenir en haleine. L’intrigue, parlant d’un thème assez dur, est bien menée. Le récit, qui pour moi, manque de rythme au départ, gagne en intensité au fil des pages. L’histoire est intéressante, le doute et le suspens planent, les émotions, rebondissements et révélations sont bien présents.
La plume de J.B. Salsbury est fluide, agréable à lire.

Je me suis rapidement attachée aux personnages. Layla est une mère de famille. Tombée enceinte à 16 ans, elle n’a eu d’autre choix que d’épouser celui qu’elle pensait être le père de sa fille. Durant des années, elle a vécu sous son courroux, et a finalement eu le courage de prendre le large. Pour elle, les hommes, c’est terminé, mais c’était avant qu’elle rencontre Blake, qui, après s’être montré assez arrogant, fera tout ce qui est en son pouvoir pour la mettre en confiance et lui permettre de croire de nouveau à l’amour. C’est une femme forte, déterminée et aimante que l’on retrouve.
Blake Daniels dit « le serpent », est un combattant de l’UFL. Dans ce domaine, il est très fort, mais en dehors il a une faiblesse, qu’il garde secrètement cachée. C’est ce qui lui a valu son enrôlement de force dans les marines, et tout comme Layla, il a souffert dans son passé. Pour lui, aimer est également un signe de faiblesse, surtout quand il repense à ses parents, mais au final, comme on dit, c’est aussi un bon moyen d’être encore plus fort et de faire fi des casseroles qu’il traine.
J’ai beaucoup aimé Axelle Rose également. A 16 ans, elle a tout de l’ado rebelle, mais au final, elle est très futée.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec ce livre. Une histoire gagnant en intensité au fil des pages, riches en émotions. Durant ma lecture, l’auteure a su me tenir captivé, et les émotions se sont succédées !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s